L'Argile

Terre, cet unique mot évoque et fait appel en nous à plusieurs niveaux et de diverses manières. La terre est notre foyer à tous, celui de l’Humanité, suspendu ou au milieu d’un grande univers insondable et mystérieux. La terre est aussi, notre pays natal chargé de culture, traditions, rites, terre de nos ancêtres, elle nous façonne par son climat, ses paysages, ses coutumes, son histoire et marque son empreinte depuis notre plus tendre enfance.

Il existe aussi la terre que nous nourrit, la terre mère, et puis somme toute la matière terre.

Jean-Pierre Klein

 

Il aura fallu des millions d'années pour créer l'argile. La pérégrination de roches provenant de la masse magmatique, qui émergent et se mélangent à divers matériaux organiques et aux conditions atmosphériques, donne naissance à cette matière imprégnée d'histoire.

 

A partir de la conscience de toutes ses résonances qui interviennent dans l’approche de l’argile, l’expérience de création qui est expérimentée ranime chez la personne qui la travaille de multiples et diverses implications.

 

La plasticité que possède l'argile lui permet d’être souple, molle, l'argile sollicite le contact, de fait nous pouvons la presser, écraser, tordre, frapper, effleurer, pénétrer et par le mouvement nous inviter à la créativité. Elle a un caractère sensoriel, sensuel, elle peut être ressentie comme douce, froide, chaude, dure, impénétrable etc.  d’autre part elle  possède des qualités archétypales : la terre/mère, elle éveille des émotions telles que la peur, la joie, le plaisir, l’attirance, le dégoût, la surprise…de fait elle fait appel au corps de l’être.

Le travail avec l’argile contribue à une réunification de la personne et à son épanouissement par la créativité.

 

Tournage - en même temps que l’argile se centre, pendant une courte phase de rétention respiratoire, la personnalité doit pouvoir s’ordonner dans le calme au tour de son propre centre.

 

Modelage -  vient de l’italien « modello »  il suggère entre autre, l’étroite relation entre l’action de modeler et le modèle lui-même. Moyen de reproduire, de donner forme, à celui-ci en façonnant une matière sans forme.

Dans la démarche créative, l’alliance avec la matière s’accompagne nécessairement de l’alliance avec soi-même. 

                                                                                     Daniel de Montmoulin

Ateliers